PERGOLA

Modifié le : 22/09/2015

Investigateur coordonnateur : Dr Jean-Christophe Corvol

  • Objectif : Evaluer la prévalence des valvulopathies régurgitantes significatives chez des patients ayant une maladie de Parkinson traitée par pergolide comparée à celle des patients ayant une maladie de Parkinson non traitée par pergolide. Il s’agissait d’une étude de cohorte prospective, comparative et monocentrique.
  • Bilan global : 149 patients ont été inclus dans l’étude.
Pour toute information, s’adresser à justine.pollet@sfcardio.fr